Cameroun, Quel pays!

Publié le par Joel Didier ENGO

Pauvre Cameroun,  plus que jamais pris en otage par  des solidarités ethniques et tribales, qui n'épargnent plus y compris ses plus brillants et valeureux chroniqueurs...

 

Shanda Tonme:Camer.be


Qu'on aurait ainsi aimé lire et entendre le Docteur Shanda TOMNÉ ou  l'organisation dont il est le président (la Commission indépendante contre la Corruption et la discrimination ou COMICODI), défendre avec autant d'acharnement l'innocence des Titus EDZOA, Pierre Désiré ENGO, Thiérry ATANGANA ABEGA... embastillés depuis plus d'une décennie par le régime dictatorial de Paul BIYA au Cameroun...sur les mêmes postures d'assainissement des finances publiques, que celles qui menacent d'emporter  le banquier et homme d'affaires Yves Michel FOTSO aujourd'hui!

Cela aurait certainement donné plus de crédit, donc de crédibilité républicaine à ses incessantes vociférations ultra-médiatisées contre un ministre camerounais des finances, ESSIMI MENYE, pour une fois pleinement dans son rôle d'assainisseur du milieu bancaire et des affaires au Cameroun.

Mon Dieu, quel pays!

 

Joël Didier Engo

 

 
 
Se défendant des accusations implicites de la récente lettre de l'homme d’affaite, Lazare Essimi Menye indexe plutôt la gestion irresponsable du patron du Groupe Fotso
http://www.cameroon-info.net/stories/0,27612,@,affaire-cbc-essimi-menye-repond-a-yves-michel-fotso.html

 

 

Cameroun: Shanda Tonme accuse Essimi Menye de vouloir destabiliser la CBC

http://www.camer.be/index1.php?art=12289&rub=11:1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joel Didier ENGO 02/12/2010 09:13



En réponse au premier commentaire de monsieur Akam Grégoire:


Je me doutais bien qu'un des tenants du repli tribal et ethnique au Cameroun allait me renvoyer "la défense de la cause de mon père", pour attenuer la pertinence juridique et républicaine de mes
billets critiquant la ligne de soutien purement tribale des amis de Yves Michel Fotso .


En la matière mes écrits parlent heuresement d'eux-mêmes...Dieu merci!



Tome 1: La CNPS sous la direction de Pierre Désiré Engo:
http://www.calameo.com/viewer.swf?bkcode=0000024788354da5cfdcc&langid=fr



Tome 2: Le Dossier Judiciaire:
http://fr.calameo.com/books/000002478881390106930



Tome 3: Pierre Désiré ENGO s’explique:
http://fr.calameo.com/books/000002478fb73d9192187



Tome 4: Affaires Colatérales:
http://fr.calameo.com/books/0000024781526f9863f3a


Décision du Rapporteur spécial du Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies sur Engo
contre Etat du Cameroun …


http://en.calameo.com/books/000002478eb609b9cffe5


Je m'en suis toujours tenu à un argumentaire essentiellement juridique, auquel je n'ai jamais dérogé.


N'en déplaise aux courtisans et thuriféraires du dictateur Paul BIYA qui auraient effectivement voulu que mon père Pierre Désiré Engo demeure incarcéré à vie au mouroir carcéral de Kodengui à
Yaoundé, en ressorte uniquement les pieds devants, sans jamais avoir pu laver son honneur sali par une propagande totalitaire sans précédent;  ni pu se défendre et être défendu par des
avocats de son choix ou ses proches.


Pierre Désiré Engo: Ma vie à Kondengui


Toutes mes prises de position sont consignées dans la documentation que je soumets à la lecture du public dans tous mes blogs (transparence oblige!).Je n'ai franchement jamais ressenti le besoin
incongru de verser dans le tribalisme ou le raccolage des rumeurs, pour démonter ce qui s'est avéré comme une véritable épuration politique, nourrie au quotidien par le deni de Justice, le
lynchage physique et médiatique.


C'est tout le contraire du traitement (presque) enviable que le régime BIYA et la presse camerounaise ont jusqu'ici reservé à monsieur Yves Michel FOTSO et sa famille. Je ne saurais humainement
le leur souhaiter.


Que Dieu les en préserve!


Je vous remercie


Joël Didier Engo



Joel Didier ENGO 01/12/2010 21:24



 





 





Yves Michel Fotso aux arrêts
!

Le fils du millardaire a été interpellé ce Mercredi après midi


http://www.cameroon-info.net/stories/0,27634,@,yves-michel-fotso-aux-arrets.html


 


Personne ne doit se réjouir de la privation de liberté, voire de dignité, infligée à un homme, opérateur économique de surcroît.



Mais s’il s’avère que les faits reprochés seraient d’une gravité justifiant une telle extrémité policière et judiciaire, qu’il en soit confronté et jugé dans le strict respect de la
législation en vigueur et des conventions internationales ratifiées par la république du Cameroun. Ce qui en soi constituerait une première dans les annales de sa Justice jusqu’ici aux
ordres.


Le reste se passe de commentaires.


 


Joël Didier Engo







Akam Grégoire 30/11/2010 23:01



Autant je me réjouis par cette prise de position de Joël Didier Engo sur la tribalisation des prises de position et surtout de celles de Shanda Tomne, et en même temps, je m’offusque que cette
récrimination vienne de Joël Engo qui, passe tout son temps à défendre la cause  de son père Engo Pierre Désiré, sauf s’il a des pertes de mémoires
concernant ses écrits. Joel Didier Engo = Shanda Tomne. Même approche stratégique, même ligne de défense tribale.